Séminaires et journées d’études 2014-2015

9 octobre 2014. Églises de diaspora (journée d’études) :

  • Gilles Teulié (Université Aix-Marseille) : « La présence anglicane sur la côte d’Azur, une diaspora d’hivernants: le cas de Grasse ».
  • Jacques Bibrac (Doctorant) : « John Milbank et la question du don ».
  • Patricia Sacilotto (M2 Recherche) : « La théologie de la mission intégrale ».
  • Pablo Sacilotto (M2 Recherche) : « Entre épistémologie et ontologie : la Théologie systématique de Paul Tillich ».

15 novembre 2014, SEMF, Le Méthodisme dans l’histoire de France. Aspects de l’histoire du méthodisme national et régional. (Journée d’études) :

  • « Le méthodisme français et les particularités de son histoire », par Patrick Streiff, docteur en théologie, évêque pour l’Europe centre et sud de l’UEEM (Église méthodiste épiscopale).
  • « Méthodistes, calvinistes et parlant breton ! Un siècle de Welsh Methodist Calvinistic Mission (1842-1938) en France », par Jean-Yves Carluer, maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université de Brest.
  • « La Grande Guerre dans le journal méthodiste L’Évangéliste », par Madeleine Souche, docteur en histoire contemporaine.
  • « André Roux (1909-1994), pasteur missionnaire méthodiste réformé, agent “diplomatique” de la Mission Paris », par Jean-François Zorn, professeur émérite d’histoire contemporaine de l’Institut Protestant de Théologie – Faculté de Montpellier.

18 décembre 2014. En collaboration avec le SHMR, Le métier de chercheur : subjectivités, croyances, distance (demi-journée):

  • Chrystel Bernat (IPT- Montpellier – Institut de Recherche sur la Renaissance, l’âge Classique et les Lumières, UMR 5186) : « Atelier d’histoire. La recherche aux prises avec la foi : parcours de textes sur la subjectivité en histoire ».
  • Didier Galibert (LAM – Les Afriques dans le monde, Centre de recherches pluridisciplinaires et comparatistes, Bordeaux UMR 5115) : « La construction d’une recherche en anthropologie politique. Un exemple à partir de l’ouvrage sur Les gens du pouvoir à Madagascar. État postcolonial, légitimités et territoire ».

5 février 2015. Centenaire de la Grande Guerre. Engagements politiques de protestants, hier et aujourd’hui (journée d’études exceptionnellement décentralisée à Pierres Vives, Archives Départementales):

  • Pierre Yves Kirschleger, maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université Paul-Valéry de Montpellier : « Présentation éditoriale du journal de guerre de Roger Delteil : In Tenebris Lux. La foi à l’épreuve du feu. Ampélos, 2014 ».
  • Gilles Vidal, IPT – Faculté de Montpellier : « Du drapeau de l’Évangile au drapeau de la patrie. Les protestants Océaniens dans la Grande Guerre ».
  • Jean-Charles Beauchamp, master recherches : « Le pasteur Marc Boegner et certaines de ses positions éthiques ». Présentation des axes de recherche.
  • Flore Urbaine Badila Loupe, Doctorante UPAC Yaoundé : « Engagement politique et Église : défi éthique et théologique pour l’Église Évangélique du Congo ». Présentation de la recherche.

9 avril 2015. Le christianisme à la rencontre des religions. (journée d’études):

  • André Gounelle : Professeur honoraire de la Faculté de théologie de Montpellier, « Paul Tillich et la pluralité des religions ».
  • Marc Boss, IPT- Faculté de Paris : « Paul Tillich et le bouddhisme ».
  • Travail sur texte : « Les dialogues entre Paul Tillich et Shin’ichi Hisamatsu (1957) ».
  • Bijoux Makouta, Doctorante Université Protestante du Congo – DEFAP : « L’évangélisation auprès des pygmées ».

26 mai 2015. Groupe de travail Faculté de Montauban / CRISES Université Paul-Valéry. Les Facultés de Théologie de Montauban (1808-1919) et Montpellier (1919 ) Transferts et transitions (journée d’études):

  • Gilles Vidal, IPT – Faculté de Montpellier – CRISES : « La Faculté de Montauban au moment de la Loi de séparation des Églises et de l’État : une transition difficile ?»
  • Antoine de Falguerolles, professeur émérite de l’Université de Toulouse III – Paul Sabatier : « L’instrumentalisation de la carte du baron Dupin dans l’implantation de la Faculté de théologie de Montauban ».
  • Marc Boss, IPT – Faculté de Paris – CRISES : « Une religion missionnaire au service de de la neutralité religieuse de l’État: Raul Allier et la transition théologico-politique de 1905 ».
  • Gérard Pithon, Maître de Conférences honoraire en psychologie Université Paul Valéry de Montpellier – Laboratoire Epsylon EA 4556 : « Pourquoi le Dr Louis Perrier enseignait-il la psychiatrie et la psychologie à des théologiens ? »
  • Alain Perrier, Professeur émérite Agroparistec, Membre de l’Académie d’Agriculture de France : « Le Dr Louis Perrier, un homme de Foi passionné de sciences : Évolution, Création et Théologie ».

 

Observations sur l’année académique 2014-2015.

Outre la participation des directeurs invités à plusieurs colloques et journées d’études, cette année académique a été, pour le CML, centre modeste par sa taille, une année particulièrement riche. Parmi les faits principaux, il faut retenir :

  • la parution dans Etudes Théologiques et Religieuses et chez Labor et Fides de « Roger Williams » par Marc Boss, dont les épreuves avaient été présentées en séminaire,
  • la sortie de l’ouvrage de Jean-François Zorn Une école qui fait date. L’École préparatoire de théologie protestante (1846-1990)
  • La participation de Jean-François Zorn et Gilles Vidal en mai 2014 à Lille au colloque « Sagesse Biblique et Mission ». Ils font partie du Comité scientifique qui supervise l’édition des Actes aux Éditions du Cerf en 2015.
  • la finalisation du master recherches de Patricia Sacilotto (Faculté baptiste de Sao Paolo) sur la « Mission intégrale » et de Pablo Sacilotto (Faculté baptiste de Sao Paolo) sur la « Théologie Systématique » de Paul Tillich, tous deux ayant obtenu la mention très bien avec les félicitations du jury. M. Boss et G. Vidal étant membres du jury,
  • l’obtention du grade de docteur en théologie (IPT) et en histoire contemporaine (Université Paul-Valéry), mention très honorable, de Jean-Luc Rolland, chercheur associé du CML, après avoir soutenu sa thèse Genèse et filiations du fondamentalisme protestant. 1910-1925, sous la direction de Jean-François Zorn avec Marc Boss parmi les membres du jury.