– à Montpellier : Luther en clair-obscur. Les portraits contradictoires du réformateur de Wittenberg (1517-2017) (les mercredis de 18h à 20h du 28 septembre au 14 décembre 2016) ;
– à Paris : Le salut (un samedi par mois, de 10h30 à 16h, du 10 décembre 2016 au 10 juin 2017).

Montpellier

Luther en clair-obscur. Les portraits contradictoires du réformateur de Wittenberg (1517-2017)
Cours public 2016-2017 sous la responsabilité de Guilhen Antier et Chrystel Bernat

Les mercredis de 18h à 20h du 28 septembre au 14 décembre 2016

Programme et dates (version pdf) :

500 ans après l’affichage des thèses contre la puissance des indulgences, « l’événement Luther » continue de marquer le destin du christianisme et, plus largement, de la culture qui en est issue. Mais qui était Martin Luther ? Le sait-on exactement ? Quel homme se trouve derrière la multiplicité d’images tronquées et partisanes forgées tant par l’hagiographie protestante que par la polémique contre-réformatrice ? Quels traits – du moine tourmenté au polémiste violent, du chrétien frondeur au partisan autoritaire, du théologien émancipateur au réformateur intransigeant, du mélomane ou du caricaturiste – retenir des portraits contradictoires que l’histoire a légués ? Quels aspects de sa pensée et de son œuvre continuent d’interroger et de déranger ? Celui que d’aucuns seraient tentés d’élever au rang de saint et que d’autres ont volontiers qualifié de « diable de Wittenberg » a-t-il encore quelque chose à nous apprendre aujourd’hui ? C’est entre autres à ces questions que le parcours proposé s’efforcera de répondre, dans une perspective interdisciplinaire, à l’appui des textes, des gravures, des chants et des partitions légués par l’initiateur emblématique de l’aventure de la Réforme en Europe.

 

Paris

Chaque année, un samedi par mois (10h30–16h), les enseignants de la Faculté de Paris proposent un cycle de cours d’initiation aux différentes disciplines de la théologie (Ancien Testament, Nouveau Testament, Philosophie, Dogmatique, Histoire ancienne, Histoire moderne, Théologie pratique). Lors de chaque séance, un enseignant propose une conférence et des textes bibliques, historiques ou théologiques. Le cours public peut donner lieu à un certificat d’initiation à la théologie (pour en savoir plus, voir cursus/autres-diplomes).

Le cours public 2016-2017 a pour thème Le Salut.
Programme (version pdf) :

10 décembre 2016 : Valérie Nicolet, Le salut dans le Nouveau Testament : liberté et esclavage. Problèmes d’une notion ambiguë ;
28 janvier 2017 : Anna Van den Kerchove, Les voies du salut chrétien dans l’Antiquité ;
4 février 2017 : Pierre-Olivier Léchot, Justifié par la foi seule, vraiment ? ;
4 mars 2017 : Frédéric Chavel, Symboliquement « sauvés des eaux ». Mais à qui ou à quoi ce symbole renvoie-t-il ? ;
1er avril 2017 : Marc Boss, Le Salut pour quoi faire ? ;
13 mai 2017 : Nicolas Cochand, Que dire, comment parler de l’expérience du salut ? ;                                                                                     10 juin 2017 : Corinne Lanoir, Relire le Déluge (Gn 6-9) : Dieu, peut-il détruire et sauver ?