Responsables

Le cursus de Doctorat en théologie fait suite au cycle M filière Recherche en théologie ou à un diplôme reconnu équivalent. Il est constitué de trois années d’études – une année d’étude supplémentaire peut être obtenue par dérogation accordée par la Commission des études doctorales et de la recherche (CEDR). Il se conclut par une soutenance publique.
Admission

L’admission se fait sur dossier (proposition de titre, présentation du projet de recherche en quelques pages, esquisse d’une bibliographie sur le thème, copie des diplômes), à transmettre au.à la Président.e de la CEDR pour une inscription avant le 30 octobre de l’année en cours. Le diplôme de cycle M filière Recherche en théologie ne donne pas droit à l’inscription automatique en cursus doctoral. Il faut qu’il ait été obtenu avec au moins la mention Bien et il appartient à la CEDR de l’autoriser, et d’accorder éventuellement des dérogations sur dossier argumenté.

Les étudiant.e.s provenant d’un pays non francophone devront en outre passer un test prouvant leur capacité de parler, comprendre, lire et écrire la langue française. Les attestations fournies par l’Alliance française ou les attaché.es culturel.elles.s pourront, dans certains cas, être prises en considération.

Les titulaires d’un Mastère Recherche obtenu dans des disciplines autres que théologiques ne sont pas admis.es de droit ; leur inscription implique une dérogation prononcée par la CEDR.

Le sujet de thèse doit être agréé par la CEDR qui désigne un.e directeur.rice habilité.e à la direction de recherche, qui peut éventuellement se faire aider par un.e directeur.rice scientifique.
Cursus

Le doctorat est structuré en trois années de recherche D1, D2, D3, au cours desquelles le.la doctorant.e est tenu.e :
– de suivre le séminaire de recherche de son.sa directeur.rice (entre 15 et 25 crédits/an) et le cas échéant de participer à un séminaire d’études doctorales dans une autre Faculté (10 crédits) ;
– de participer à la journée annuelle des études doctorales organisée alternativement dans l’une des Facultés de l’IPT (5 crédits) ;
– et d’avancer la rédaction de sa thèse (30 crédits/an). Les formats de rédaction et de présentation de la thèse sont disponibles aux secrétariats.
Soutenance

L’autorisation de soutenance publique de la thèse est accordée par la CEDR après examen du rapport de deux expert.e.s choisi.es nécessairement en dehors de l’IPT. Les rapporteur.e.s doivent disposer d’au moins un mois pour lire la thèse, et les rapports doivent être parvenus au moins un mois avant la soutenance. Il appartient au.à la postulant.e de produire le nombre d’exemplaires nécessaires au jury, plus un exemplaire qui sera déposé à la bibliothèque de l’IPT. Le jury est composé d’au moins trois professeur.e.s habilité.e.s à la direction de recherche.