IPT_paris_0048Dès l’instauration du régime de l’Édit de Nantes en 1598, les protestants du Nord de la Loire eurent leur lieu de formation au ministère pastoral avec l’Académie de Saumur, fondée en 1593 par Philippe Duplessis-Mornay. Elle est marquée dès sa création par un esprit plus « libéral » que certaines de ses consœurs du temps, en particulier à propos de critique biblique. Avec le rétablissement du protestantisme par l’Édit de tolérance de 1787, se fit jour le souhait de voir se créer une nouvelle Faculté destinée aux protestants du Nord de la France, à côté de la Faculté de Strasbourg. Après plusieurs tentatives, notamment durant les années 1830, la Faculté de théologie protestante de Paris fut finalement créée et inaugurée par Jules Ferry en 1877 dans le cadre de l’Université de Paris afin d’accueillir la Faculté de Strasbourg à la suite de l’annexion allemande de l’Alsace-Moselle. Ses professeurs luthériens et réformés, formés à la philosophie et à la science historique allemandes, ont acclimaté à Paris une théologie réputée « libérale », en osmose avec les sciences religieuses et l’idéal laïc de cette époque.
En 1905, à la suite de la Loi de séparation des Églises et de l’État, la Faculté est devenue libre, à la charge des Églises : Église Réformée de France et Église Évangélique Luthérienne de France, aujourd’hui Église Protestante Unie de France.
Établissement d’enseignement supérieur privé, la Faculté est en lien avec d’autres lieux universitaires parisiens : l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, l’École Pratique des Hautes Études, l’Institut Catholique de Paris – Institut Supérieur d’Études Œcuméniques.
L’Institut Supérieur d’Études Œcuméniques (ISEO), fondé en 1967, est placé sous le patronage du Conseil d’Églises Chrétiennes en France et des Doyens de trois Facultés de théologie parisiennes : le Theologicum – Faculté de théologie catholique de Paris, l’Institut Protestant de Théologie – Faculté de Paris et l’Institut de Théologie Orthodoxe Saint-Serge. Il accueille des étudiant.e.s de toutes confessions ayant accompli un premier cycle de théologie ou son équivalent. Il s’adresse également à des étudiant.e.s désireux.ses de recevoir une formation initiale en œcuménisme, comportant notamment une introduction à l’histoire et à la théologie des diverses confessions chrétiennes.IPT_paris_0134